Suivi hebdo : Marché tendu suite aux incertitudes des flux de gaz russe vers l’Europe

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

GAZ NATUREL

Le prix du TTF 2022 est passé de 45,63 €/MWh à 47,70 €/MWh, soit une hausse de 4,54%.

La baisse des prix a continué au début de la semaine dernière après les déclarations du président Poutine le mercredi 27 octobre.

Cependant, les prix ont varié à la hausse à partir du mardi quand le marché a observé que le gaz russe n’est plus acheminé via le gazoduc Yamal. Jeudi 4 novembre, des flux de gaz russe ont été acheminés vers l’Allemagne via ce gazoduc, ce qui a induit une baisse des prix de gaz dans la même journée.

ÉLECTRICITÉ

Le CAL 22 a ouvert à 116,25 €/MWh pour finir à 122,52 €/MWh vendredi soir, soit une hausse de 5,39%.

Toujours dans le contexte d’incertitudes des flux de gaz russes vers l’Europe, les prix d’électricité suivent la volatilité du marché de gaz.
Les prix du charbon ont aussi subi une forte volatilité, passant d’une tendance baissière début de semaine à une tendance haussière au milieu de la semaine pour repartir à la baisse vers la fin de la semaine dernière.

Cette volatilité est expliquée par les mesures prises par le gouvernement chinois pour augmenter l’offre et ainsi diminuer les prix.
Le marché de CO2 a également été impacté par les mouvements du marché de gaz, passant de 58,71 $/t à 56,94 $/t lundi soir, pour finir à 60,77$/t le vendredi soir.

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Le gaz russe afflue vers l'Allemagne via le redémarrage de Yamal, faisant baisser les prix

Le gaz russe n’était plus acheminé vers l’Allemagne via le gazoduc depuis le samedi 30 octobre 2021. Au lieu de cela, les fournitures étaient envoyées d’Allemagne vers la Pologne dans un renversement qui a fait grimper les contrats de gaz en Europe.

Cependant, les flux de gaz de la Russie vers l’Allemagne via le gazoduc Yamal ont repris jeudi après-midi, selon les données de l’opérateur allemand du gazoduc, faisant baisser les prix du gaz européen.

Ce changement intervient dans un contexte de flambée des prix du gaz en Europe et d’accusations de certains politiciens de la région selon lesquelles le Kremlin n’augmente pas les approvisionnements et ne calme pas les prix au comptant afin de faire pression sur l’Allemagne et l’Union européenne, pour qu’elles approuvent le gazoduc Nord Stream 2.

Le gouvernement Russe avait déclaré qu’il se concentrait sur la reconstitution des stocks nationaux avant de libérer plus de gaz en Europe. Il s’attend à ce que son propre processus de réapprovisionnement se termine d’ici le 8 novembre. Gazprom, principal producteur du pays, n’a pas confirmé l’information.

cookies-site-collectifenergie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies🍪. Pas d’inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visite 😊.