L’ annonce de l’augmentation de la production du pétrole a-t-elle détendu le marché de l’énergie ?

Marché de l'énergie 08 septembre, 2021 par Marina Tourneux

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

La semaine dernière, le CAL BL 2022 a ouvert mercredi à 91,10 €/MWh pour finir 92,70 €/MWh vendredi soir, soit une hausse de 3.40%.

L’augmentation des prix de l’électricité a été soutenu principalement par les niveaux records des autres drivers, notamment avec les prix du CO2 et du charbon.

GAZ NATUREL

La semaine dernière, le prix du TTF 2022 est passé de 33,27€/MWh à 34,21€/MWh, soit une hausse de 2.14%.

Les niveaux de stockages en Europe restent toujours en dessous des niveaux des années précédentes. De plus, les annonces sur Nord Stream 2 ne réconfortent pas le marché qui lui attend un signal indiquant une offre de gaz supplémentaire.

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

L’OPEP+ se met d’accord sur une augmentation progressive de la production d’or noir jusqu’à fin 2022

Le mercredi 1er septembre 2021 a eu lieu une réunion ministérielle.

Dans leur communiqué, les membres de l’OPEP+ ont annoncé maintenir leur cap actuel, à savoir produire 400 000 barils supplémentaires par jour, depuis août. La stratégie a été reconduite comme telle au moins pour octobre.

Du fait de la crise sanitaire et de son impact sur l’activité économique, l’OPEP+ continue de garder sous terre plus de 5 millions de barils par jour. Ces restrictions, d’abord prévues jusqu’en avril 2022, sont maintenant censées durer jusqu’en décembre de la même année.

L’enjeu du moment, pour l’institution et ses alliés, consiste à retrouver un semblant de consensus.

Pas chose aisée, surtout lorsque l’un des pays fait entendre sa volonté d’avancer à un tempo différent.

 « Les compagnies (pétrolières russes) rétablissent en douceur leur production en respectant leurs obligations, mais elles disent aussi qu’elles peuvent le faire plus vite et en plus grande quantité », a déclaré le vice-premier ministre de la Russie, Alexandre Novak, à l’agence Interfax.

cookies-site-collectifenergie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies🍪. Pas d’inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visite 😊.