UN MONDE SANS CO2 D’ICI 2050, UNE COURSE CONTRE LA MONTRE !

Actualités énergie 05 août, 2021 par Amélia Brenugat

Fin des voitures à essence et diesel, taxe kérosène dans l’aérien, réduction de consommation d’énergie, augmentation du coût du droit à polluer… : ce sont les objectifs du projet européen qui ont été fixés d’ici 2050 !!

L'objectif de la Commission Européenne

L’exécutif de l’Union européenne a divulgué, mercredi 14 juillet 2021 à Bruxelles, un projet dévoilant les nombreuses mesures à prendre face à l’urgence climatique.

La Commission Européenne souhaite présenter son objectif collectif :  réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre (GES) d’au moins 55% d’ici à 2030.
Le but étant que les autres pays non européens prennent exemple en se fixant les mêmes ambitions et atteindre, à l’échelle planétaire, la neutralité carbone d’ici 2050. 

Cet objectif est perçu comme à la fois "difficile" et "trop bas" !

« Oui, c’est difficile. Mais c’est aussi une obligation, parce que si nous renonçons à notre obligation d’aider l’humanité, de vivre avec les limites de la planète, nous allons échouer, pas seulement pour nous-mêmes, mais pour nos enfants et nos petits-enfants », a déclaré le vice-président exécutif de la Commission chargé du Pacte vert pour l’Europe, Frans Timmermans.

Néanmoins, il est également parlé d’objectif dit « TROP BAS ».
Certains militants écologiques caractérisent ce plan comme pas suffisamment impactant au vu de la situation actuelle. « Cet ensemble est basé sur un objectif qui est trop bas, ne répond pas à la science et n’empêchera pas la destruction des systèmes de survie de notre planète », a déclaré le directeur de Greenpeace pour l’UE, Jorgo Riss, dans un communiqué.

De plus, du fait des pressions des grandes entreprises et des pays polluants pour lesquels la transition « verte » s’annonce très coûteuse, un équilibre est mis en place entre l’écologie et l’économie. Pour ces entreprises, une partie de leurs quotas d’émissions de CO2 continueront d’être distribués gratuitement jusqu’en 2026. Passer cette date, plus aucun certificat ne sera offert sur une période de 10 ans.

Une source diplomatique européenne a déclaré à l’agence de presse spécialisée Reuters, que le succès du projet de la Commission dépendrait de sa capacité à être à la fois réaliste et équitable sans déstabiliser l’économie.

Objectif : GLASGOW

Pour ce faire, la COP26 organise une conférence annuelle de l’ONU sur le climat à GLASGOW du 1er au 12 novembre 2021, afin de se faire entendre et que les changements s’opèrent. 

La clé de succès de la COP 26 tient en 5 grands points :

– Présenter des plans concrets ambitieux de réduction des gaz à effet de serre à horizon 2030 pour tenter de limiter le réchauffement climatique.

– Régler les points en suspens depuis la COP21 afin de mettre pleinement en œuvre l’Accord de Paris.

– Tenir les promesses faites aux pays en voie de développement dans le cadre du Fonds vert pour le climat.

– Proposer de nouvelles solutions d’adaptation et le renforcement de la résilience aux effets des changements climatiques.

– Dévoiler un plan à plus long terme concret pour décarboner l’économie mondiale et atteindre la neutralité carbone à horizon 2050.

L’enjeu est de taille et c’est ce nouveau plan qui peut être la clef pour limiter le dérèglement climatique.

cookies-site-collectifenergie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies🍪. Pas d’inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visite 😊.