DU 14/06/2021 AU 18/06/2021
Le prix de l’électricité se maintient à un niveau élevé

Marché de l'énergie 21 juin, 2021 par Fanny CLOUET

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

La semaine dernière, le CAL Baseload 22 a ouvert à 67,00€/MWh pour finir à 67,68€/MWh vendredi soir, le prix de l’électricité est donc resté stable.

Le prix des drivers a légèrement baissé la semaine dernière, à l’image du charbon et du CO2, qui perdent respectivement 2,08% et 1,65%. En revanche, le prix du gaz remonte et la disponibilité nucléaire a légèrement diminué, après l’annonce de l’interruption de plusieurs réacteurs nucléaires : la disponibilité est actuellement d’environ 66% sur l’ensemble du parc.

suivi-marché-prix-électricité-21juin2021
suivi-marché-graphique-électricité-21juin2021

GAZ NATUREL

Cette semaine, le prix du TTF 22 est passé de 22,01 €/MWh lundi 31 mai 2021 à 22,65€/MWh vendredi 04 juin 2021, soit une hausse de 2,9%.

En effet, les niveaux de stockage sont toujours bas, les prix élevés limitent les injections dans les sites de stockage. 

suivi-marché-prix-gaznaturel-21juin2021
suivi-marché-graphique-gaznaturel-21juin2021

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Que s’est il passé à la centrale nucléaire de Taishan en Chine ?

EDF enquête actuellement sur un problème potentiel lié à une accumulation de gaz inertes dans sa centrale nucléaire de la province du Guangdong, dans le sud-est de la Chine.

Le constat a été fait par Framatome, l’activité d’EDF qui a conçu le réacteur de la centrale et qui reste impliquée dans son exploitation. Framatome a averti que la centrale, une joint-venture avec China General Nuclear Power Group (CGN) située à environ 200 kilomètres de Hong Kong, faisait face à une « menace radiologique imminente ».

Selon CNN, l’avertissement de Framatome incluait une accusation selon laquelle la NNSA augmentait les limites de rayonnement acceptables à l’extérieur de l’usine de Taishan pour éviter d’avoir à la fermer.

Il est peu probable que les problèmes du projet de Taishan ébranlent les ambitions nucléaires de la Chine, mais ils soulignent les défis auxquels sont confrontés les développeurs de réacteurs étrangers sur un marché de plus en plus dominé par les acteurs nationaux.

La Chine n’a pas atteint son objectif de capacité nucléaire pour 2020. Beaucoup se sont plaints que l’expansion du secteur ait été entravée non seulement par la catastrophe de Fukushima en 2011, mais aussi par les longs retards et la montée en flèche des coûts des projets de conception étrangère.

Electricité nucléaire : la compétitivité des industriels français en danger

Dans un article publié par le journal La Tribune, la compétitivité du secteur industriel Français est remise en question. En effet, même si l’industrie représente seulement 10% du PIB Français (contre 25% dans les années 70), l’industrie Française possède un avantage vis-à-vis de ses concurrents Européens : le coût de l’électricité.

 « En 2019, un industriel français payait environ 75 euros le MWh d’électricité alors que son voisin italien le payait 40% plus cher. En Allemagne, cet écart monte à plus de 60%, et atteint presque 100% pour le Royaume-Uni. »

Cet avantage n’est pas des moindre, le coût de l’électricité est une part importante des charges d’une industrie. Or, comme nous avons déjà plus l’expliquer, le projet Hercule, qui vise à réorganiser le groupe EDF, pourrait entraîner la suppression du dispositif ARENH, qui permet aux industriels de disposer d’un avantage non négligeable.

Si l’ARENH venait à être supprimé, les industriels pourraient voir leur facture d’électricité augmenter d’au moins 30% : une perte de compétitivité aussi brusque qu’immédiate.

Au moment de relancer son économie et son marché de l’emploi après la plus grave crise économique depuis 1945, la France a plus que jamais besoin d’une industrie forte, et donc compétitive !

drivers-energie-prix-21juin2021
cookies-site-collectifenergie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies🍪. Pas d’inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visite 😊.