DU 07/06/2021 AU 11/06/2021
Une nouvelle flambée des prix de l’énergie

Marché de l'énergie 14 juin, 2021 par Marina Tourneux

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

La semaine dernière, le CAL Baseload 22 a ouvert à 63,56€/MWh pour finir à 67€/MWh vendredi 11 juin 2021, soit une hausse de 4,07%.

Malgré une tendance baissière entamée mi-mai, le prix de l’électricité remonte cette semaine. En effet, la forte demande industrielle en Chine a provoqué une hausse du prix du charbon, le prix des certificats de CO2 remonte, et le prix du gaz est particulièrement élevé.

De plus, la demande de pétrole reste forte, maintenant que l’économie se redresse partout dans le monde. L’OPEP a confirmé que le rythme de production ne sera pas en mesure de répondre à ce niveau de demande.

Le prix de l’électricité a donc subi la hausse des drivers cette semaine.  

suivi-marche-prix-électricité-14juin2021
suivi-marche-graphique-electricite-14juin2021

GAZ NATUREL

Cette semaine, le prix du TTF 22 est passé de 20,75€/MWh à 22,01€/MWh vendredi soir, soit une hausse de 3,48%.

La demande de gaz reste très soutenue pour la production d’électricité. En effet, cette production à partir du charbon est moins intéressante qu’à partir de gaz en ce moment, du fait du coût élevé des certificats de CO2. Par ailleurs, les stocks sont toujours à des niveaux bas et la Norvège entreprend des travaux d’entretien, ce qui limite l’offre.

uivi-marche-prix-gaznaturel-14juin2021
suivi-marche-graphique-gaznaturel-14juin2021

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

La partie offshore d'une ligne de Nord Stream 2 a été achevée mécaniquement

La partie offshore d’une ligne de Nord Stream 2 a été achevée mécaniquement. La pose du pipeline a été achevée le 4 juin 2021 et le raccordement à l’eau a été effectué le jeudi 10 juin 2021. Les sections de pipeline offshore posées depuis la Russie et l’Allemagne ont ainsi été interconnectées.

Les travaux de pose de canalisations offshore sur la deuxième ligne sont en cours. 

À la suite de l’annonce de fin de travaux, le prix du TTF pour le mois de juillet a chuté de 2,06 % en 30 minutes.

Cyberattaque du Colonial Pipeline : la rançon payée par les Etats-Unis a été récupérée

L’immense réseau d’oléoducs de Colonial Pipeline avait été bloqué du 6 au 12 mai 2021 par un rançongiciel, forçant l’entreprise à s’acquitter d’un versement de 75 bitcoins, soit à l’époque environ 4,4 millions de dollars. Quelque 63,7 de ces cryptomonnaies ont pu être récupérées par les autorités.

Alors que la compagnie transporte 45 % des carburants consommés sur la côte Est des Etats-Unis, l’attaque avait entraîné un mouvement de panique et une ruée à la pompe, accompagnée de pénuries d’essence localisées et une hausse des prix. Pour débloquer la situation, le patron de Colonial Pipeline, Joseph Blount, avait autorisé le versement d’une rançon en cryptomonnaie, soit 75 bitcoins, pour un montant estimé à 4,4 millions de dollars.

drivers-energie-prix-14juin2021

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

CEE : publication du décret fixant les modalités de la 5ème période

Les textes de la 5ème période des CEE déterminant les obligations par type d’énergie ainsi que les nouveaux coefficients appliqués ont été publiés au Journal officiel ce samedi 5 juin 2021. La nouvelle période des dispositifs des certificats d’économie d’énergie débutera le 1er janvier 2022 et s’achèvera le 31 décembre 2025.

Premièrement, la loi prévoit une forte hausse des obligations de CEE pour les vendeurs d’énergie carbonée.

Ensuite, les fournisseurs d’électricité et de gaz naturel vont voir leur seuil d’obligation baisser chaque année de cette nouvelle période (entre 2022 et 2025). En effet, un article du code de l’énergie détermine les acteurs soumis aux obligations de CEE à travers des seuils. Cela va engendrer une hausse drastique du nombre de fournisseurs éligibles aux CEE. 

Actuellement fixés à 400 GWh d’énergie finale livrée, les seuils seront réduits de la manière suivante :

  • – 300 GWh d’énergie livrée pour l’année civile 2022 ;
  • – 200 GWh d’énergie livrée pour l’année civile 2023 ;
  • – 100 GWh d’énergie livrée pour l’année civile 2024.

Pour les autres secteurs que les fournisseurs d’électricité et de gaz naturel, ces seuils sont inchangés en 5ème période.

Pour finir, la loi prévoit de renforcer les sanctions pour les acteurs qui manqueraient à leur obligations d’économie d’énergie.

cookies-site-collectifenergie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies🍪. Pas d’inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visite 😊.