DU 15/03/2021 AU 19/03/2021
Le marché de l’énergie souffle un peu

Marché de l'énergie 22 mars, 2021 par Marina Tourneux

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

La semaine dernière, le CAL BL 22 a ouvert à 56,90 €/MWh le lundi 15 mars pour finir à 55,98 €/MWh vendredi soir, (soit une baisse de -1,62%).

Le marché est resté plutôt stable cette semaine :

  • Les prix du CO2 sont légèrement redescendus, après avoir franchi son prix le plus haut historique à plus de 43€/t.
  • La disponibilité nucléaire remonte pour retrouver un niveau équivalent à celui des années précédentes.
prix-marche-electricite-22mars-2021
graphique-prix-electricite-22mars2021

GAZ NATUREL

Nous relevons une baisse sur le marché du gaz cette semaine. Le CAL 22 a ouvert à 18,14 €/MWh lundi matin pour finir à 17,44 €/MWh vendredi soir, soit une baisse relativement importante de 3,84%.

Cette baisse s’explique par le niveau d’importation en provenance de la Russie et de la Norvège, qui est revenue à un niveau normal cette semaine, après avoir connu des difficultés la semaine dernière.

De plus, la chute du prix du pétrole, qui a perdu 7,46% la semaine dernière, a influencé la baisse du prix du gaz, étant donné que les actifs sont relativement corrélés.

prix-evolution-gaznaturel-22mars2021

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Brent : chute brutale en fin de semaine

Le redémarrage de la consommation chinoise est en partie responsable du bond du baril de pétrole à 70$/b la semaine dernière.

La restriction sur le vaccin d’AstraZeneca, et surtout l’annonce pour la deuxième semaine consécutive d’une hausse des stocks de pétrole brut, ont fait rechuter drastiquement le prix du baril en fin de semaine.

Le prix du baril de pétrole a chuté de plus de 7% dans la journée de jeudi, atteignant un prix de 63,2 $/b.

Nucléaire : risques de nouveaux retards et de nouveaux surcoûts pour l’EPR de Flamanville

Des défauts de soudures sur des raccords de tuyauteries du réacteur EPR situé à Flamanville dans la Manche ont été découvert en milieu de semaine, ce qui pourrait bouleverser le calendrier déjà très contraint de EDF. Par ailleurs, la facture du projet pourrait passer de 12,4 milliards d’euros estimés initialement par EDF à 19,1 milliards selon la Cour des comptes.

DRIVERS

LES FONDAMENTAUX

Maintien du prix du CO2 à des prix très hauts : de plus en plus d’entreprises se fixent des quotas

Ces dernières semaines, le prix du CO2 n’a cessé d’augmenter pour franchir la barre des 42€/t vendredi 12 mars. 

Cette semaine, les prix sont restés stables autour de 42€/t. De nombreuses entreprises telles que ArcelorMittal souhaite se lancer dans les certificats « verts » pour donner suite aux demandes de leurs clients. 

Ce géant de l’acier a pour objectif de réduire ses émissions de 30 % d’ici à 2030. On s’attend donc à ce que d’autres entreprises suivent ce chemin, et que le prix des certificats de CO2 augmente encore. 

Projet Hercule : préavis de grève EDF le 8 avril 2021

Les syndicats appellent de nouveau à la grève contre le projet Hercule. Ce projet continue de provoquer la colère des syndicats. Cette nouvelle grève pourra probablement perturber la production nucléaire, il va falloir rester vigilant.

cookies-site-collectifenergie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies🍪. Pas d’inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visite 😊.