fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 07/09/2020 AU 11/09/2020
Le marché de l’énergie :
le pétrole en dessous des 40$/baril

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

Sur le marché de l’électricité, les prix du CAL 21, 22 et 23 étaient à la baisse. Le plus bas de la semaine a été relevé mercredi 9 septembre avec 47,37 €/ MWh (CAL 21). Une légère correction a été observée en fin de semaine avec un prix de clôture à 48,50 €/MWh le 11 septembre.

Cela s’explique par la baisse de confiance sur les marchés financiers. S’ajoute aussi la diminution du prix du charbon ainsi que la décroissance significative du prix du pétrole, passé en dessous des 40 $/b.

suivi-marche-electricite-11septembre2020
graphique-electricite-11septembre

GAZ NATUREL

Le prix du gaz (CAL 21) a poursuivi sa chute de la semaine précédente et a commencé la semaine à 13,46 €/MWh le 7 septembre, pour atteindre 13,13 €/MWh le 11 septembre.

Nous notons une forte baisse des prix sur l’ensemble des produits calendaires de 2021 à 2023, due d’une part à la baisse des prix du pétrole et d’autre part,  l’augmentation de l’offre Russe.

gaz-graphique-prix-11septembre

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Nous constatons une baisse significative des prix du pétrole.  Cela s’explique par 2 facteurs :

L’Arabie Saoudite a fixé le prix de son brut, destiné à l’Asie, à son plus bas niveau depuis mai

• Les interrogations sur un ralentissement économique en Chine

La Chancelière, Angela Merkel, n’exclut pas la possibilité de sanctionner un gazoduc destiné à acheminer le gaz Russe vers l’Allemagne (retirer son soutien au gazoduc Nord Stream 2) en réponse à l’empoisonnement présumé par un agent neurotoxique soviétique.

EDF a déclaré lundi que la production d’énergie nucléaire dans ses réacteurs en France avait chuté de 17,6% d’une année sur l’autre en août en raison des effets du coronavirus et des pannes de réacteur.

Il a été précisé que la production totale en France depuis le début de l’année était de 219,5 TWh contre 260,7 TWh en 2019, en baisse de 15,8%.