fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 31/08/2020 AU 04/09/2020
Le marché de l’énergie :
sous le signe de la relance économique

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

Lundi 31 août, le prix du CAL 21 était à 47,20 €/MWh. Tout au long de la semaine, ces prix ont augmenté de manière constante pour finir à 48,59 €/MWh le 04 septembre, soit une augmentation d’un peu plus de 1 €/MWh. Cette hausse peut s’expliquer par l’incertitude liée aux changements du calendrier des réacteurs nucléaires. Nous avons constaté que les prix des certificats de CO2 étaient relativement élevés (entre 26 et 28 €/t).

GAZ NATUREL

Sur le marché du gaz, le CAL 21 était à 13,95 €/MWh le 31 août pour terminer à 13,88 €/MWh le 4 septembre. Ainsi, les prix ont fluctué entre 13,88 €/MWh et 14,10 €/MWh.

Nous avons relevé un pic de prix du CAL 21 TTF. En effet, en début de semaine, nous sommes passés au dessus puis en dessous de 14 €/MWh en raison du recul de la disponibilité nucléaire en France. En l’occurrence, il a été relevé un besoin accru de production d’électricité à partir de gaz naturel. De plus, la chute du prix du pétrole et du charbon explique la baisse du prix du gaz en fin de semaine.

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Le prix des certificats de CO2 est relativement élevé : juste en dessous de 30 €/t.

Le marché surveille attentivement le niveau des stocks qui sont déjà remplis à près de 92 % en Europe et qui devraient atteindre 100 % à la fin du mois afin d’être prêts pour la nouvelle année gazière.

Le Premier ministre français, Jean Castex, a déclaré jeudi dernier qu’il espérait que le plan de relance économique de 100 milliards d’euros du pays créerait 160 000 emplois d’ici 2021

En l’occurrence, de ces 100 milliards, le gouvernement souhaite dédier 30 milliards d’euros au financement de la transition écologique et environ 35 milliards d’euros doivent permettre d’améliorer la compétitivité économique de la France.

COOKIES


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪. Pas d'inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visites 😊.
Hello. Add your message here.