fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 17/08/2020 AU 21/08/2020
Le marché de l’énergie :
HAUSSE PUIS BAISSE DES PRIX

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

Cette semaine sur le marché de l’électricité, le prix du CAL 21 était à 44,75 €/MWh le 17 août 2020. Le prix a évolué à la hausse jusqu’au 18 août 2020 pour ensuite repartir à la baisse toute la fin de la semaine. Nous notons que les prix du CAL 22 et CAL 23 ont évolué de la même manière que le CAL 21.

Ces mouvements peuvent s’expliquer par l’évolution du prix des certificats de CO2 relativement au-dessus des 25 €/t et une réduction temporaire de la disponibilité de 2 réacteurs nucléaires.

graphique-prix-electricité-17aout

GAZ NATUREL

Sur le marché du gaz, nous notons une évolution similaire au marché de l’électricité à savoir : le CAL 21 était à 12,93 €/MWh le 17 août 2020, pour ensuite augmenter jusqu’au 19 août 2020 et enfin évoluer à la baisse tout au long de la semaine (idem pour le CAL 22 et 23).

Nous constaterons d’une part les travaux de maintenance non planifiés en début de semaine sur le réseau norvégien, et d’autre part une offre de GNL faible. 
Par ailleurs, l’augmentation de l’offre russe contribue à limiter la hausse des prix, mais aussi la baisse des prix du pétrole.

prix-gaz-17aout2020
graphique-prix-electricité-17aout2020-

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Lundi 17 août 2020, les investisseurs restaient préoccupés par l’évolution inquiétante de l’épidémie de coronavirus et son impact sur la reprise économique.

En effet, la situation sanitaire s’est aggravée dans plusieurs régions du   monde : le nombre des contaminations a augmenté notamment en France, qui avait enregistré plus de 3.000 cas la veille, pour le deuxième jour d’affilé.

Ces nouveaux cas de COVID-19 suscitent toujours une source d’inquiétude dans la mesure où il existe toujours un risque de faire souffrir la reprise économique naissante.

Par ailleurs, vendredi 21 août, nous avons noté que les bourses européennes ont terminé dans le rouge après des signes de ralentissement de l’activité économique dans la zone euro.

Le cours du pétrole BRENT se situait vendredi autour des 43,7 $/b Brent. En l’occurrence, l’équilibre sur le marché est maintenu par la discipline des pays producteurs et le contexte économique actuel. Enfin, la reprise des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis est un autre élément qui devrait empêcher de nouvelles augmentations de prix à court terme.

La Russie rejette le projet américain de rétablir les sanctions de l’ONU contre l’Iran.

drivers-electricite-gaz-17aout2020

COOKIES


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪. Pas d'inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visites 😊.
Hello. Add your message here.