fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 22/06/2020 AU 26/06/2020
Marché de l’énergie :
Tendance globale haussière de 2021 à 2023

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

Cette semaine, sur le marché de l’électricité, les prix des CAL 2021 et 2023 ont augmenté, alors que celui de 2022 a baissé. De manière générale, les prix sont toujours dans une tendance globale haussière avec des prix supérieurs à 46 €/MWh de 2021 à 2023. Cette hausse du prix de l’électricité est induite par la remontée de l’ensemble des prix des matières premières ainsi que du CO2.

Tendance globale toujours haussière de 2021 à 2023
Tendance globale toujours haussière de 2021 à 2023

GAZ NATUREL

Nous avons relevé une baisse des prix du gaz cette semaine. Les fondamentaux de marché sont toujours dans la même dynamique avec des prix supérieurs à 12 €/MWh pour 2021. Le gaz reste dans une tendance relativement stable depuis plusieurs semaines, étant donné que les stocks sont à des niveaux élevés, malgré la hausse des prix du pétrole.

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Dans le monde

Les places européennes ont évolué et ont notamment été cadencées par les espoirs de reprise de l’économie. Ce scénario est conforté par Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, qui a estimé vendredi que le pire de la crise était « probablement passé » pour la zone euro.

Cependant, cet optimisme a été nuancé par la situation aux Etats-Unis. En effet, ils ont enregistré jeudi 25 juin un nouveau record de contaminations en une journée depuis avril dernier, tandis qu’en Europe, les autorités portugaises ont reconfiné certaines zones dans la région de Lisbonne.

Vendredi 26 juin, les cours du pétrole ont été sensibles aux inquiétudes sur la crise sanitaire et la perspective d’une augmentation de la production américaine alors que les stocks sont encore à un niveau élevé. Nous avons observé le Brent passer en dessous des 40 $/b mais a tout de même fini la semaine à environ 41 $/b.

En France

Nous relevons une hausse très significative des garanties de capacité lors des dernières enchères : la 3ème enchère de capacité pour 2021 : 47 401 €/MW et la 2ème enchère pour 2022 : 38 966 €/MW. Par ailleurs, il est très probable que la consommation industrielle et tertiaire soit toujours impactée à la baisse par la crise sanitaire et la récession économique (autour de 3% de consommation prévue en moins cet hiver). 

D’après certains analystes, ces entreprises qui seraient déjà couvertes, auront des garanties de capacité en excédent qu’elles devront revendre sur le marché.

Évolution des tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie : La CRE rend un avis favorable sur le projet d’arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel (TRVG). 

Le gouvernement n’envisage pas de fermeture complète de sites nucléaires après l’arrêt imminent de l’exploitation de la centrale de Fessenheim. La fermeture du site de Fessenheim, annoncée par François Hollande, avait été confirmée par Emmanuel Macron lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2017. 

Elle s’inscrit dans l’objectif de la France de faire baisser à 50% la part du nucléaire dans sa production d’électricité en 2035, qui implique au total la fermeture de 14 réacteurs d’ici là, dont six à huit avant 2030 (en incluant les deux unités de Fessenheim).

La démarche retenue pour les prochains arrêts de réacteurs est de ne plus procéder à des fermetures complètes de sites, a indiqué vendredi 26 juin, un conseiller du ministère de la Transition écologique. 

COOKIES


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪. Pas d'inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visites 😊.
Hello. Add your message here.