fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 08/06/2020 AU 12/06/2020
Marché de l’énergie :
Tendance baissière

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

L’activité économique reprend progressivement, ce qui exerce une pression haussière sur les prix de l’électricité. En effet, le lundi 8 juin, le CAL 21 était à 47,07 €/MWh. Cependant, au fur et à mesure de la semaine, les prix ont évolué à la baisse, impactés par le retour d’inquiétudes macro-économiques, pour finir en dessous des 46 €/MWh vendredi 12 juin.

electricite-12juin2020
graphique-electricite-12juin

GAZ NATUREL

Les prix du gaz sont aussi en baisse, mais relativement proches des niveaux de prix de la semaine dernière. Le lundi 8 juin, le CAL 21 était à 12,14 €/MWh pour terminer tout juste à 12 €/MWh en fin de semaine.

gaznaturel-12juin2020
graphique-gaznaturel-12juin2020

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Dans le monde

Les Bourses européennes, Francfort exceptée, ont terminé en hausse vendredi 12 juin mais loin des plus hauts de la semaine, au lendemain de leur pire séance depuis près de trois mois.

Les pertes hebdomadaires subies n’ont donc été que légèrement réduites, face aux craintes d’une reprise plus molle qu’anticipée et d’une nouvelle accélération de l’épidémie de coronavirus aux Etats-Unis.

En effet, les prévisions plus prudentes que prévu de la Réserve fédérale pour l’économie américaine et les signes faisant craindre une résurgence des contaminations par le coronavirus dans plusieurs Etats américains n’ont évidemment pas disparu, mais cela n’a pas empêché des achats à bon compte sur les secteurs les plus exposés à la crise.

Le marché pétrolier est lui aussi rattrapé par le doute : si le Brent gagne 0,65% à 38,80 $/b, le brut américain West Texas Intermediate (WTI) perd 0,61% à 36,12 $/b.

En France

La France fera face à une situation « inédite » en matière de production d’électricité au cours de l’hiver 2020-2021 en raison de l’impact du coronavirus mais ne subira pas de coupure involontaire et massive, a déclaré jeudi 11 juin, François Brottes, président du gestionnaire des lignes à haute tension RTE.

Les mesures de confinement ont perturbé le calendrier de maintenance des centrales. En l’occurrence, EDF avait prévenu mi-avril que la production nucléaire française devrait s’établir cette année à son plus bas niveau depuis trente ans. 

La Commission Européenne vient de publier sa feuille de route pour réviser ses orientations concernant les infrastructures énergétiques. La CRE publie sa contribution. 

Alors que le Pacte Vert européen ambitionne de faire de l’Europe le premier continent neutre pour le climat, la CRE entend participer activement à la réflexion sur les évolutions législatives à venir pour mener au mieux cette transition.

drivers-fondamentaux-energie-gaz-charbon-petrole

COOKIES


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪. Pas d'inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visites 😊.
Hello. Add your message here.