fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 01/06/2020 AU 05/06/2020
Marché de l’énergie :
une remontée des prix

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

L’activité reprend et les prix de l’électricité remontent. Le 01 juin, le CAL 21 était à 44,64 €/MWh. Durant la semaine, les prix ont évolué à la hausse pour finir au-dessus des 46 €/MWh en fin de semaine.

GAZ NATUREL

Les prix du gaz sont aussi en hausse conformément à la logique des fondamentaux, reprise de l’activité donc hausse de la demande. Le 01 juin, le CAL 21 était à 11,77 €/MWh et a fini au-dessus des 12 €/MWh en fin de semaine.

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Dans le monde

Les investisseurs peuvent de nouveau porter leur attention sur la reprise économique mondiale alors que l’épidémie de coronavirus continue de montrer des signes de ralentissement et que le déconfinement se poursuit dans de plus en plus de pays.

Cependant, il est quand même pressenti qu’un assouplissement trop précoce pourrait déclencher une deuxième vague de COVID-19.

Par ailleurs, Donald Trump n’a pas pris de sanction sévère, ni même évoqué de nouvelle restriction ou barrière commerciale contre la Chine, contribuant à faire redescendre la nervosité sur les marchés.

En France

EDF a signé avec les syndicats un accord de relance de l’activité et va devoir « redoubler d’efforts » pour surmonter les effets de la crise du coronavirus, selon un message du PDG Jean-Bernard Lévy adressé jeudi aux salariés de l’électricien public. 

En effet, les mesures de confinement ont perturbé la maintenance des centrales et réduit la demande d’électricité, conduisant EDF à abandonner ses objectifs financiers pour cette année et l’année suivante.

Alors que l’électricien s’est lancé dans une bataille judiciaire autour de l’Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique (ARENH) avec certains de ses concurrents, dont Total Direct Energy, le PDG indique également que son groupe compte poursuivre son « combat » pour modifier « ce dispositif asymétrique, injuste, démotivant ».

La dernière lettre d’information de la CRE, relative à l’énergie et au climat (LEC), revient sur la fin des tarifs réglementés de vente de gaz naturel des fournisseurs historiques, pour toutes les catégories de consommateurs, en plusieurs étapes :

  • Les clients professionnels dont la consommation annuelle est inférieure à 30 MWh devront choisir une offre de marché d’ici le 1er décembre 2020.
  • Les clients résidentiels ainsi que les syndicats de copropriétés et les propriétaires uniques d’immeuble à usage unique d’habitation dont la consommation annuelle est inférieure à 150 MWh devront, eux, opter pour une offre de marché d’ici le 1er juillet 2023.