fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 16/03/2020 AU 20/03/2020
Marché de l’énergie :
électricité et gaz au plus bas

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz. Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

La semaine a commencé à 40,18 €/MWh pour le Cal 21. La tendance fortement baissière s’est poursuivie jusqu’au mercredi 18 mars atteignant un plus bas à 37,40 €/MWh soit des niveaux non atteints depuis début 2017. Le lendemain, un rebond technique a été constaté. Au vu du contexte de crise sanitaire qui implique une crise économique majeure, est-ce que cette baisse de prix se poursuivra dans les jours à venir ?

suivimarche-electricite-20mars

GAZ NATUREL

De la même manière que l’électricité, les prix du gaz ont poursuivi leur baisse en début de semaine. Mercredi dernier, nous avons par contre constaté un arrêt de la baisse de prix avec une stabilisation à 11,95€/MWh et non un rebond technique. Cependant, nous avons tout de même observé une légère hausse sur les prix du gaz en fin de semaine, pour clôturer à 12,09 €/MWh le vendredi 20 mars.

suivimarche-gaz-20mars2020

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

pÉTROLE

  • Le 18 mars, les prix du pétrole brut ont chuté à un nouveau plus bas depuis 4 ans alors que les acteurs du marché s’inquiètent de l’impact du coronavirus sur la demande mondiale et de la perspective d’un énorme surplus d’offre. Nous avons observé des prix à 26,27 $/baril.

Électricité

  • Selon le Réseau de Transport d’Électricité (RTE), la France va devoir baisser sa production électrique car la demande a diminué sous l’effet des mesures anti-coronavirus, ralentissant l’activité économique du pays. Dans ce contexte, lundi 16 mars, les prix de l’électricité en France ont baissé jusqu’à 19%. Nous avons d’ailleurs connu un pic de prix négatif sur le SPOT à environ -25€/MWh.
  • Le 18 mars, la Commission de Régulation de l’Électricité (CRE) a communiqué sur un plan de continuité d’activité pour les marchés de l’électricité. En effet, dans le contexte actuel de crise sanitaire, la CRE invite les acteurs concernés à consulter le plan d’action, mis en place par RTE en collaboration avec les pouvoirs publics et les bourses de l’électricité actives sur le marché français. Il vise à préserver la disponibilité des mécanismes de marchés nécessaires au bon fonctionnement du système électrique.

GAZ

  • La croissance de la demande de gaz en Europe cette année devrait être trois fois moins forte qu’initialement prévu, à 2 milliards de mètres cubes au lieu de 6 milliards de mètres cubes, du fait de la baisse de la consommation liée aux mesures de confinement.

CARBONE

  • Après une forte baisse sur le marché du CO2, nous avons constaté un rebond de ce prix en milieu de semaine, poussant les prix de l’électricité à remonter.

 

fondamentaux-energie-mars2020

COOKIES


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪. Pas d'inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visites 😊.
Hello. Add your message here.