fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 2/03/2020 AU 6/03/2020
Marché de l’énergie :
incertitude du marché malgré des fondamentaux à la baisse

Collectif Energie propose chaque semaine une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz.

Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie de façon hebdomadaire ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

ÉLECTRICITÉ

La semaine passée, nous avons encore constaté un rebond sur le marché de l’énergie. Lundi dernier, le prix de l’électricité était égal à      42,10 €/MWh, atteignant 42,78 €/MWh le mardi pour finir à 42,38 €/MWh le vendredi.

Le rebond reste moins important que le précédent mais traduit encore une incertitude du marché malgré des fondamentaux à la baisse.

Courbe électricité 6 mars 2020

GAZ NATUREL

De la même manière, le prix du gaz a commencé la semaine à 13,76 €/MWh, atteignant 14,27 €/MWh le mardi pour diminuer à    13,62 €/MWh le vendredi.

Le gaz reste ainsi à son niveau au plus bas annuel, toujours tiré à la baisse par ses fondamentaux, un stockage historiquement élevé et des températures au dessus des moyennes de saison. En toute fin de semaine, l’éclatement de l’entente entre l’OPEP et la Russie présage une pression à la baisse sur les prix, due à la chute inévitable des cours du pétrole.

courbe gaz - 6 mars 2020

LES FAITS MARQUANTS DE LA SEMAINE

Le désaccord entre la Russie et l’OPEP va forcément impacter le marché du pétrole et le contexte macro-économique, déjà malmenés par le Coronavirus. Ce qui a pour conséquence de tirer les marchés de l’électricité et du gaz à la baisse.

La baisse des prix du charbon et du CO2 est due à la faible demande mondiale, liée au Coronavirus.

Actualisation du mardi 10 mars

Le pétrole a effectivement enregistré sa plus forte baisse depuis 1991 et la première guerre du Golfe, avec une chute de 30% du Brent. La stratégie d’inondation d’offres du marché par l’Arabie Saoudite et la Russie laisse difficilement envisager à court terme un rebond à la hauteur de la chute du pétrole. 

arenh

Dans le cadre du projet de réforme de l’ARENH, le prix de l’électricité nucléaire d’EDF vendu sur le marché de gros devrait fluctuer dans un corridor de prix entre 42 €/MWh et 48 €/MWh.

En effet, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy estime que le mécanisme actuel ne permet pas une juste rémunération de la production nucléaire existante, notamment pour financer le prolongement de la durée de vie du parc vieillissant.

Le projet de réforme de l’ARENH prévoit d’écouler à partir du 1er janvier 2026 environ 360 TWh/an de la production nucléaire sur le marché. Les nouveaux prix planchers et plafonds, dans une fourchette de 6 €/MWh, seront ajustés en fonction de l’évolution des coûts du parc nucléaire de l’électricien.

les fondamentaux - 28 février 2020

STOCKAGE DE GAz

Les prix ont fortement augmenté aux dernières enchères de capacités de stockage du gaz en France. Les 128 TWh proposés ont trouvé preneur à un prix compris entre 1,63€/MWh- 6,42€/MWh contre 0,83 €/MWh – 4,29 €/MWh l’an dernier, annonce faite par les stockeurs, Storengy et Teréga.

COOKIES


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪. Pas d'inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visites 😊.
Hello. Add your message here.