fermer

Connectez-vous

Email
Mot de passe

Inscrivez-vous gratuitement

Nom
Prénom
Raison Sociale
Email
Mot de passe
J'envoie ma facture d'énergie

Afin de vous faire une proposition d’offre d’achat d’énergie, vous nous autorisez à demander et à recevoir directement en votre nom les informations liées à votre installation énergétique auprès des fournisseurs d’énergie et/ou des gestionnaires de réseaux de distribution. Cliquer ici pour consulter l’intégralité des CGU.

DU 1/01/2020 AU 31/01/2020
Marché de l’énergie :
votre revue mensuelle

Marché de l'énergie #actualité#Énergie#mensuelle 04 février, 2020 par Julie VALENZA

Collectif Energie propose chaque mois une analyse du marché de l’énergie, de l’électricité et du gaz.

Vous êtes préoccupé par l’évolution des prix de l’énergie qui impacte votre activité ? Et vous souhaitez comprendre les mouvements de ce marché complexe ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit

L'électricité : tendance baissière sur le mois de janvier

Le coût de production d’électricité a diminué avec la baisse des prix du charbon et du gaz. Le CAL 2021 a presque atteint 42€/MWh fin janvier, soit le prix de l’ARENH.

Nous constatons généralement la volatilité des prix diminuer autour des 42€/MWh. Mais ça n’a pas été le cas ce mois-ci. Si l’instabilité des prix se poursuit, nous pourrions assister à des mouvements de prix importants sur les marchés sur le mois de février.

Enfin, nous observons que la baisse généralisée des prix impacte aussi les prix de CAL 2022 et 2023 alors qu’étaient prévus : un hiver froid en 2022/2023 et une disponibilité nucléaire moindre (rapport RTE).

LE GAZ NATUREL : Des prix au plus bas

Nous observions déjà une baisse des prix début janvier qui s’est poursuivi fin janvier. En effet, juste après la publication du rapport de GRT gaz du vendredi 24 janvier 2020, confirmant la forte présence du Gaz Naturel Liquéfié en Europe et donc en France, les prix sont passés sous les 15€/MWh le lundi suivant. 

Les températures sont restées douces pour la saison et les stocks de gaz sont presque pleins, incitant donc les prix à diminuer.

LES ACTUALITÉS MARQUANTES DU MOIS

Au niveau international, la trêve de la guerre commerciale entre les USA et la Chine poussait les prix du pétrole à ne pas baisser, voire à augmenter jusqu’à mi-janvier. Cependant, en fin de mois la progression du coronavirus a impacté l’économie mondiale assez significativement pour conduire à une chute des prix du pétrole.

En Europe, la progression de l’accord de transit entre l’Ukraine et la Russie a provoqué une baisse des prix. L’importation du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) est toujours historiquement haute. Cette omniprésence de GNL en Europe a impliqué une compétitivité des prix du gaz notamment et donc une baisse généralisée des prix. 

En France, l’impact de la grève sur la réforme des retraites s’est fait ressentir sur la production d’énergie en France, d’environ – 5 à – 9 GW/semaine de capacité en moins. Malgré cela, la consommation étant historiquement plus basse que l’année dernière, la disponibilité globale de l’énergie reste relativement bonne. 

Enfin, le gouvernement Français a dévoilé une nouvelle proposition visant à modifier le mécanisme de vente actuel de la production nucléaire d’EDF (ARENH). Le nouveau système ouvrirait la majeure partie de la production nucléaire annuelle à la concurrence (au lieu des 100 TWh vendus actuellement), et remplacerait le prix fixe de 42 €/MWh par un prix plafond et un prix plancher, séparés par 6 €/MWh.

COOKIES


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies 🍪. Pas d'inquiétude, ils sont principalement utilisés pour réaliser des statistiques de visites 😊.
Hello. Add your message here.